Séance 3 Se nourrir chez soi

Séance 3 Se nourrir chez soi

Mes films posent la question de la façon dont se définit la normalité. C’est une question que je pose mais à laquelle je ne réponds pas.

Frédérick Wiseman

Dans l’introduction de la première séance, nous avons pris l’exemple de notre podcast et de son numéro sur les pigeons. Lorsqu’on est arrivées sur le quartier de la Boissière, on a tout de suite vu les déchets dans l’espace public et les habitant.e.s nous en ont aussi beaucoup parlé. Mais plus on a passé du temps sur le quartier, plus notre attention a été attirée sur un autre sujet, les pigeons.

Ce sont nos observations, le regard porté avec attention dans la durée sur les êtres, les choses et les lieux, qui nous a fait réaliser tout ce que le pigeon avait à nous apprendre du rapport au propre et au sale, des liens entre la ville et la nature et entre l’être humain et l’animal et aussi de notre rapport à l’espace.

Les déchets dans l’espace privé

Dans une observation, on ne doit rien considérer comme banal ou anodin, il faut essayer de regarder le monde avec étonnement et curiosité.

Quoi de plus insignifiant que se nourrir chez soi, nous le faisons tous les jours. Ce qui nous étonne ce sont plutôt les gens qui ne disposent pas d’un abri au sein duquel manger ou qui ne peuvent pas conserver au froid ou réchauffer leurs aliments.

La sociologie doit vous aider à voir autrement ce que l’on considère comme normal, à identifier les représentations et les pratiques qui nous poussent à reproduire certaines manières d’être et de faire.

Pour cette troisième séance, nous vous invitons à regarder d’un œil neuf la manière dont on se nourrit chez soi.

Pour vous aider, voici nos conseils.

Questions/ réponses

A quelle.s question.s doit répondre l’observation ?

L’observation est l’outil que nous allons mobiliser pour explorer la demande en explorant les manières dont on se nourrit chez soi. Chaque filière en plus de se servir des données recueillies pour comprendre qui/ où/ quand/ comment on se nourrit chez soi. En plus de cette exploration générale vous serez attentif.ve aux éléments que vous pourrez collecter pour répondre à la question “filière” qui complète la demande générale du brief.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *