Séance 1 Le contenu du cours

Séance 1 Le contenu du cours

Au début d’un projet, il y a un sujet.

A l’Ecole, la grande majorité des sujets sur lesquels vous travaillez vous sont donnés par d’autres, comme dans les projets courts et longs par exemple. Vous êtes, à contrario, maitre.sse du sujet de votre projet Bachelor.

L’impression qu’il est plus facile de savoir où on va quand on décide soi-même de son sujet est fort trompeuse. Ce n’est pas parce que l’idée vient de vous qu’elle est pertinente ou que vous saurez la traiter. Pour ce cours, nous sommes parties d’un sujet que l’on a choisi pour vous, mais si, pour le Bachelor, vous vous débattez avec votre propre sujet, nous vous conseillons d’aller jeter un oeil à l’ouvrage Les ficelles du métier de Howard Becker. Il contient de nombreuses astuces pour structurer sa pensée et mener sa réflexion.

[Tips] Les B.U. de Nantes fonctionnement en réseau. Vous pouvez faire venir les ouvrages dans la B.U. que vous fréquentez, comme la B.U. Technologies à la Chantrerie, et les rendre là-bas même si vous les avez empruntés ailleurs. [Tips]

En classe, on s’est appuyées sur notre travail sur le podcast, La bonne cage, un travail sur lequel on reviendra beaucoup dans le cours. Plus pour des questions pédagogiques que d’égo, juré pas craché COVID oblige.

Nous avons pris l’exemple des poubelles et des pigeons.

Lorsqu’on est arrivées sur le quartier de la Boissière, la présence des déchets dans l’espace public nous a sauté aux yeux. C’était, de plus, un sujet dont parlaient volontiers les habitant.e.s que l’on rencontrait. Ce n’est pourtant pas un sujet que l’on a choisi d’aborder pour le moment dans le podcast. En effet, en passant plus de temps à observer l’espace et à interroger les habitant.e.s, on a découvert d’autres angles qu’on ne soupçonnait pas de prime abord. Par exemple, tout ce que les pigeons ont à nous apprendre de notre rapport au propre et au sale, au.x lien.s entre l’être humain et l’animal et entre humains, ainsi qu’ au partage de l’espace en ville.

N’oubliez pas, quel que soit le projet sur lequel vous êtes amené.e à travailler que ce qui saute aux yeux et revient le plus fréquemment dans les discours….

Amas de déchets au pied d'un immeuble

…. n’est peut-être pas l’élément qui vous permettra de comprendre au mieux un phénomène.

La première séance est consacrée à la présentation du cours : sujet sur lequel nous allons travailler (1), programme des séances (2), supports du cours (3) et rendus (4).

Savez vous planter les choux à la mode de chez nous ?

On plante des choux avec le nez, alors qu’une poule picore du pain dur, pendant que maman est en haut qui fait des gâteaux et papa est en bas qui fait du chocolat. PicotiPicota, lève la queue, et puis s’en va.

Ça vous rappelle des chose ?

Les comptines que nous avons appris, jeunes enfants, mettent en scène nos parents, des animaux mais aussi des scènes de la vie quotidienne dans lesquelles la nourriture joue un rôle important. Elles font partie de ce que l’on appelle les cultures enfantines, c’est-à-dire des pratiques qui nous ont été transmises, que nous avons mobilisées et à notre tour retransmis à un âge particulier de nos vies.

Monde des Titounis, mis en ligne le 22 avril 2013

On peut aussi définir les cultures enfantines de manière plus précise et rigoureuse comme :

Des ensemble(s) durable(s) de pratiques […]transmises oralement entre pairs dans des lieux où les enfants interagissent informellement sans une étroite surveillance adulte : dans la cours de récréation et d’autres aires de jeux, dans la rue, à la maison, dans les colonies de vacances, etc.

Arléo Andy, Delalande Julie (dir.), , 2011, Cultures enfantines. Universalité et diversité, Rennes, Presses universitaires de Rennes, p.9

Ou autrement dit, un jour malheureusement venteux (pour le son) à la Boissière :

En cours, nous vous avons demandé de répondre à la question “Savez-vous planter des choux ?” avant même d’introduire le sujet des comptines. Comme ça, abruptement. Et voici les réponses que nous avons obtenues.

Nous prenons cet exemple des choux et des chants pour introduire l’idée que l’alimentation fait partie de notre quotidien et de notre imaginaire tout au long de notre vie. L’alimentation, on la chante, on la joue, on en fait dériver des compétences d’excellence et des concours, on y dédie du mobilier et des espaces et elle est déclinée de manière particulière dans chaque culture.

L’alimentation qui es donc….

… le sujet que nous allons traiter dans ce cours.

Au menu des séances

Nous avons ensemble 6 séances. Chacune sera l’occasion d’en apprendre plus sur les méthodes et outils des sciences sociales tout en mettant immédiatement en pratique cet enseignement. 4 séances auront lieu en présentiel et deux séances auront lieu en asynchrones. Il s’agit des séances 3 et 5 durant lesquelles vous ferez du terrain.

Nous avons conçu ces 6 séances pour qu’elles viennent préciser les différentes étapes par lesquelles vous devez passer dans une phase 1 de projet.

Le cheminement est itératif, cela signifie qu’il y a des aller-retour entre la récolte des données et l’analyse.

Et surtout, surtout, ce qui compte c’est le voyage.

Vous ne devez pas partir billes en tête en pensant aux résultats, vous savez comme quand à peine le brief entendu vous ouvrez un diaporama pour commencer la construction du rendu. Ce qui est attendu de vous, c’est de la réflexion et de la créativité pas de la solution toute faite. En même temps, si la question pouvait être résolue en 4 heures de séances, pourquoi payer un designer.

Donc quand on commence, on n’a qu’une vision floue des différentes étapes, on sait d’un point de vue méthodologique quel chemin on va emprunter mais on ne sait pas de quoi sera fait le voyage en termes de contenus.

Tout a été prévu au mieux pour que le cours se déroule dans les circonstances les plus confortables pour vous, quoi qu’il arrive ou presque.

via GIPHY

Mieux qu’un biper

Vous avez différents types de supports pour vous aider à vous repérez et vous guider dans la progression du cours et dans les tâches que vous avez à faire.

Sur l’interface Intranet du Neocampus de l’Ecole, les étudiant.e.s d’Elvire retrouveront les différentes ressources, la progression du cours et l’espace où déposer les rendus. Sur ce site vous trouverez des récapitulatifs de chaque séance et des ressources complémentaires. Vous trouverez également sur YT (quand on y sera arrivées) et sur Vimeo (d’ors et déjà), des tutoriels pour vous aider, notamment sur les séances à distance. Last but very not least, vous avez un carnet de recherche qui présente et explique les activités à réaliser sur chaque séance.

Ce carnet est non seulement un guide mais les exercices qui le composent sont aussi l’un des rendus sur lesquels vous serez évalué.e.s pour ce cours.

Eye of the Tiger

Vous êtes évalué.é sur un rendu individuel et sur un rendu collectif. Ce système de notation s’appuie sur les retours des promos précédentes en vous permettant de bénéficier d’une dynamique collective sans risquer de voir le stress monter si ladite dynamique ne prend pas.

Le rendu individuel : le carnet de recherche

Le carnet est un rendu individuel. On espère ainsi vous inciter si ce n’est déjà le cas à tenir un carnet lorsque vous travaillez sur un projet.

A chaque séance, vous aurez à réaliser des activités, si celles-ci ne sont pas terminées à la fin de la séance, il faudra les compléter sur votre temps de travail personnel. A l’issue de la dernière séance, vous remettrez l’ensemble des activités réalisées et elles seront notées.

Vous pouvez suivre les étapes du carnet et mobiliser les fiches d’activité pour n’importe quel projet que vous êtes susceptible de mener. Ce ne sont pas des devoirs pour avoir une note mais une méthode et des outils pour améliorer vos projets.

Le rendu en groupes: l’article venant enrichir la base de connaissances

Vous pouvez d’ors et déjà consulter sur ce site, la base de connaissances que vous allez devoir venir enrichir. Nous avons rédigé un article pour vous donner un exemple clair de ce que nous attendons.

Durant cette première séance, nous avons constitué les groupes et chaque groupe a tiré au sort la notion de sciences sociales sur laquelle il va devoir travailler. Nous avons constitué des corpus de ressources pour vous y aider, vous devez les compléter par vos recherches personnelles.

C’est un exercice qui ne vous est pas familier. Vous pouvez avoir du mal à le faire aboutir du premier coup. C’est pourquoi nous vous demandons de nous le rendre pour la séance 3. Il sera noté et commenté et vous nous le soumettrez à nouveau pour la notation finale lors de la séance 6.

Au-delà du devoir à rendre, cette base de connaissances que nous allons créer ensemble doit pouvoir venir vous aider à conceptualiser votre pensée dans la phase 1 de vos projets, en mettant des mots précis et gorgé de sens sur les réalités que vous souhaitez décrire.

Voilà c’est tout ce qu’il y a à retenir de cette première séance. Nous allons maintenant apprendre ensemble comment analyser un brief en découvrant celui que nous avons rédigé pour ce cours.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *